Suzanne Berger est née en 1939. Elle est historienne et politologue américaine, professeure de sciences politiques à l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT) et directrice de l'Initiative scientifique et technologique internationale du MIT.

En tant que chef de file en politique comparée et en économie politique, elle a souligné le rôle central de la politique dans la médiation et la réorientation de forces apparemment transcendantes, telles que la modernisation économique et la mondialisation.

Elle a étudié au Antioch College pendant deux ans avant d’être transférée à l’Université de Chicago, où elle a obtenu son baccalauréat avec distinction en 1960. Elle a ensuite étudié à l’Université de Harvard où elle a obtenu une maîtrise et un doctorat.

Dans Comment nous sommes en concurrence, sur la base d'une étude de cinq ans par le Centre MIT Industrial Performance, elle présente le résultat des études de cas de plus de 500 entreprises internationales à découvrir quelles pratiques réussissent dans l' économie mondiale d'aujourd'hui, qui échouent, et pourquoi. Elle brosse un tableau bien plus compliqué que les présentations en noir et blanc de la plupart des promoteurs et des opposants à la mondialisation. Une main-d'œuvre bon marché n'est pas la solution, la délocalisation n'est pas une fatalité et les voies ouvertes aux entreprises sont beaucoup plus vastes qu'on ne l'imagine généralement.

Suzanne Berger était membre de la Commission sur la productivité industrielle du MIT, dont le rapport, Made in America, analysait les faiblesses et les forces de l'industrie américaine dans les années 1980. Elle est également associée de recherche et membre du comité du Centre d'études européennes Minda de Gunzburg de l'Université Harvard.

Elle a été vice-présidente de l’American Political Science Association et présidente fondatrice du comité mixte sur l’Europe occidentale du Social Science Research Council. Elle est l'ancienne présidente du département de science politique du MIT. En plus de diriger l’initiative scientifique et technologique internationale du MIT, elle est également fondatrice et directrice du programme MIT-France.

Suzanne Berger a été élu membre de l'Académie américaine des arts et des sciences en 1978. Elle est également chevalier de la Légion d'Honneur en France.

Elle est également membre du conseil d'administration de BNP Paribas.